velo.jpg APPRENDRE A APPRENDRE.. 

 

Quand l'accompagnement par le formateur va de pair avec "l'apprendre à apprendre", il existe peut-être un enchainement commun à tous les apprentissages : du "faire avec" en passant par "le faire ensemble" pour permettre à l'apprenant de "FAIRE SEUL"... 

 

FAIRE AVEC...

Il existe plusieurs étapes dans la relation entre le formateur et l'apprenant : comme dans toute relation, après la découverte, la connaissance, vient le temps de la création ... création des savoir, savoir être, savoir faire...Dans l'apprentissage, il est une phase où l'apprenant "fait avec" le formateur, où ils sont côte à côte, guidés chacun par le même but, naviguant sur les voies de "l'apprendre à apprendre".

Ainsi, l'adulte apprenant à l'enfant à faire du vélo tient d'une main le guidon, pour éviter tout déséquilibre, et se met à fournir à l'enfant l'ensemble des explications pour envisager le mouvement de force exercé par ses jambes sur les pédales. L'adulte explique à l'enfant comment ses pieds doivent être bien posés sur les pédales, qu'il doit pousser sur ses jambes pour percevoir et ressentir le déplacement du vélo, créé par ce mouvement de rotation. En formation, il s'agit du moment où le formateur déploie sa compétence pour la rendre accessible à l'apprenant, celle où il explique un process, une idée, une piste de travail.

- Côté formateur : la place du formateur est alors souvent celle d'un tuteur dans un premier temps : il montre, démontre, explique, convainc... tout en créant l'interaction avec l'apprenant puisque l'apprenant "fait avec" lui, tout en participant. Le formateur adapte ses propos, gestes, mouvements, prenant en considération l'environnement professionnel de l'apprenant mais aussi son environnement d'apprentissage ;

- Côté apprenant : ce dernier inter-agit, pose des questions, se projette, s'interroge sur l'intégration de cette donnée dans son environnement professionnel, l'adapte, l'intègre... avant de connaître le "faire ensemble", consécutif de ce "faire avec"...

 

... FAIRE ENSEMBLE ...

A ce moment de la relation, apprenant et formateur sont quasi sur un terrain d'égalité lorsqu'ils pratiquent le "faire ensemble" dans la formation. C'est l'étape où l'on teste la formation dans l'environnement professionnel, où l'on se situe sur sa projection pratique.

Dans cette situation, si l'adulte apprend à l'enfant à faire du vélo, l'adulte est lui-même sur son propre vélo, l'enfant a peut-être encore des petites roues arrière, mais l'adulte ne tient plus le guidon du vélo. L'enfant décompose lui-même petit à petit les mouvements de ses jambes sur son vélo quand l'adulte va au même rythme que lui, sans prendre la vitesse d'un adulte dans un premier temps. Par la parole, l'adulte accompagne les gestes de l'enfant en le guidant, à distance, et corrige ses mouvements en lui prodiguant conseils puis remarques accompagnés de vigilance : mettre ses pieds davantage à plat sur les pédales, regarder devant soi, poser ses deux mains sur le guidon...

En formation excel, l'apprenant crée un tableau croisé dynamique quand le fomateur le guide dans cette création ; en formation soudure, on va dans l'atelier et l'exercice consiste à souder plusieurs pièces quand formateur et apprenant sont ensemble pour suivre cette réalisation ; en formation sur la gestion de l'agressivité, on réalise une mise en situation sur l'accueil en service public, on enregistre les échanges téléphoniques de l'opérateur en situation de réponse commerciale quand le formateur corrige ou suggère des réponses au télé-opérateur pour débriefer ensuite ; en formation cuisine, on crée des textures modifiées pour le repas de personnes âgées et on goûte ensemble les saveurs pour analyser si le transfert de l'apprentissage en situation réelle peut opérer...

Dans ce cadre de relation d'égal à égal en situation de formation :

- le formateur guide, oriente, suggère, corrige, teste avec l'apprenant, débriefe, suit le rythme de l'apprenant, vise le même but que lui ;

- l'apprenant teste, expérimente, éprouve, se remet en cause, corrige, identifie de nouvelles pistes... avant de faire seul et par lui-même...

 

... FAIRE SEUL ...

L'autonomie, clé de l'apprentissage. Il convient toujours d'intégrer une part d'autonomie pour l'apprenant : c'est dans ce moment éphèmère de solitude qu'il va se recentrer, se poser d'autres questions, se remettre en cause, ré-expérimenter sans l'oeil du guide-formateur pour vérifier par lui-même son état d'avancée et de progression (tout en repensant à l'oeil de ce guide, à titre de repère). C'est souvent dans cette phase cruciale qu'il découvrira par lui-même l'intégration de ses acquis et les points qui restent encore à explorer pour pleinement bonifier sa compétence.

Faire seul est non seulement une étape de l'apprentissage mais aussi son but ultime : savoir re-situer le savoir du formateur par ses propres moyens en tant qu'apprenant, l'intégrer dans son savoir faire, se l'apprivoiser en tant que savoir être.

Ainsi, dans ce moment d'apprentissage, l'enfant joue seul sur son vélo, il avance, tombe, se relève seul quand l'adulte le suit du regard. Il teste sa vitesse, il se rappelle les conseils en lien avec la place de ses pieds sur ses pédales et se rémémore son apprentissage passé pour avancer. Bientôt, il choisira le chemin qu'il voudra emprunter pour se déplacer... et même la couleur de son vélo... il demandera aussi à ce que les petites roues arrière soient définitivement enlevées pour faire "comme les grands".


Une petite illustration de cet enchainement du "faire avec" au "faire ensemble" pour "faire seul"... Qu'en pensez-vous ?

 

Source de la vidéo : campus des formateurs / scoop it

Tag(s) : #ANIMATION EN FORMATION
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog