innovation en formation    Il est parfois des termes qui reviennent inexorablement dans les débats, discussions, échanges, chroniques ou blogs, au point de considérer qu’ils se sont élevés dans une sphère de la mouvance, du « inn », du concept à la mode, incontournables et indispensables, sans quoi on est « out », dépassé, « pas dans le vent ».

 

L’innovation en formation est une de ces expressions. L’expression est bien loin d’être nouvelle, j’en conviens, mais elle tend à prendre de plus en plus le pas dans les rencontres et partages d’idées et expériences, ce que je perçois plutôt comme très satisfaisant pour l’environnement de la formation professionnelle en général.

 

Par exemple, le GARF, L’ANDRH (association nationale des DRH) et la FFF (Fédération de la formation Professionnelle) organisent conjointement le lundi 17 mai 2011 prochain la 2ème édition de la nuit de la formation professionnelle et pour la 2ème fois, sera remis un prix pour le lauréat d’un projet innovant porté par un organisme de formation afin de promouvoir et récompenser les meilleures initiatives ou innovations destinées à l’évolution et au développement des compétences.

 

En Aquitaine, le Conseil Régional a initié depuis l’an passé la création du fonds FIFOP (appel à projets dans le cadre du Fonds d’innovation pour la formation professionnelle) afin de renforcer la compétitivité de l’appareil de formation et de faire émerger des projets innovants.  La Région souhaite ainsi optimiser son action en matière de formation professionnelle et soutenir les innovations susceptibles de renforcer la qualité des prestations proposées avec quatre types d’innovations attendus :

- innovation territoriale : développement de formations sur des territoires mal desservis ; 
- innovation parcours  : proposition de réponses adaptées aux publics en difficulté ; 

- innovation pédagogique  : mutualisation de contenus pédagogiques innovants, de modalités pédagogiques nouvelles (e-contenu, centre ressources…)

- innovation par l’alternance : développement/mutualisation de contenus pédagogiques innovants, de modalités pédagogiques nouvelles concernant plus particulièrement l’alternance.

 

La Région Poitou Charentes a organisé en février un salon sur l’innovation en formation ; le groupe DEMOS, le 17 mars 2011, a proposé une journée sur le DIF et plus généralement l’innovation en formation. J’ai également récemment consulté une offre d’emploi dont la mission assignée pour une durée déterminée consiste à piloter des projets relatifs aux innovations en matière de formation. Il existe aussi un hub sur viadeo afférant à « l’innovation en formation », orientée sur les formations en ligne et l’e-learning. Peut être est-on innovant parce qu'on utilise un fonds spécifique pour financer une action de formation, par exemple les Fonds de l'Europe ? N’avez-vous pas récemment répondu vous-même à un cahier des charges qui vous demandait de mettre en exergue un mode innovant en formation ?

 

Pendant longtemps, l’expression « innovation en formation » était réservée, il me semble, aux nouvelles technologies de la formation, c’est-à-dire aux formations à distance, à la FOAD, à l’e learning, au blended learning.....

 

De nos jours, elle me paraît revêtir une signification plus large ou intégrer un champ plus élargi que les seules formations basées sur les nouvelles technologies, pour désigner un changement, une modification originale de la formation ou de l’approche de la formation (car derrière le mot « innovation », pointe toujours l’idée de l’originalité). Autour de moi, les stagiaires ou commanditaires de formation, en parlant d'innovation, se réfèrent plus à la pédagogie « innovante ».

 

Et vous-même, êtes-vous "innovant en formation" ? A n’en pas douter, voici une expression que vous pouvez afficher ou reprendre dans vos prochaines propositions de formation.

 

Elle nous invite, il me semble, encore et toujours, à poursuivre sur le champ de la formation accompagnante, pour l’individu, pour l’entité, passant par l’analyse fine et préalable de la demande en formation, puis la conception d’une formation intégrant ingénierie de formation et ingénierie pédagogique adaptées et personnalisées, à la manière dont je me permets de vous y ramener (cordialement), lorsque je rédige un petit article pour PedagoForm. L’innovation en formation est-elle donc nouvelle ? Ne désignerait-elle pas tous les changements à entreprendre pour "dépoussièrer" la formation ? La question est trés étendue, elle mérite plus qu'une seule page de blog.

 

Pour terminer et faire écho à cette réflexion, voici une lecture que je vous conseille.  Le 1er mars dernier, lors d’une séance solennelle inter-académique consacrée aux nouveaux défis de l’éducation, Michel Serres a prononcé le discours « Petite Poucette ». Faisant le constat d’évolutions majeures dans les expériences vécues par cette génération qui se présente aujourd’hui à l’école puis à l’Université, le philosophe s’interroge sur la transmission. Que transmettre ? A qui le transmettre ? Comment le transmettre ? Il évoque l'Education mais j'ai souvent tendance à penser que ces deux mondes, Education et Formation, sont parallèles.


 

"Face à ces mutations, sans doute convient-il d’inventer d’inimaginables nouveautés, hors les cadres désuets qui formatent encore nos conduites et nos projets."

« Oui, nous vivons une période comparable à l’aurore de la paideia, après que les Grecs apprirent à écrire et démontrer ».

 

Les chemins de l'innovation partiraient-ils de ces constats ? Voici peut-être le début d'une réflexion.

 Très bonne lecture de Petite Poucette : http://www.institut-de-france.fr/education/serres.pdf

 

 Fonds d’innovation pour la formation professionnelle : site du Conseil Régional Aquitaine

 

 

 

Retour à l'accueil