Art répétition PedagoForm 

Moment capté par hasard aux détours d'un chemin improbable cette semaine ....

Un enseignant corrige les copies de ses élèves, il n'est pas trés content, presque en colère puis s'exclame : "Pourtant je leur ai dit et répété je ne sais combien de fois ! " ... Apparemment le message qu'il souhaitait faire passer aux étudiants n'a pas été intégré, n'est pas bien passé...

Conférencier, animateur, formateur, consultant... tous oeuvrent pour faire en sorte de créer une évolution des apprenants à propos d'une idée, d'un concept, de procédures, d'attitudes ou de comportements pour d'autres... mais force est de constater que la déception peut être grande lorsqu'on retrouve le stagiaire en situation professionnelle, ou lorsqu'est réalisée une évaluation sommative, et que l'on peut se rendre compte que le message-clé n'est pas passé, n'est pas bien passé ou a été interprété autrement par le stagiaire.

Le cadre de ce billet est trop court pour re-situer toutes les causes du non-ancrage des informations, de leur non-intégration car le processus de trans-formation dépend fortement d'un individu à un autre, du contexte de l'apprentissage, de l'approche du formateur...

Mais comment faire en sorte que les messages-clé de la conférence, de l'animation ou de la formation soient : - entendus ?  - compris ?  - non interprétés ? - intégrés ?  Parmi la multiplicité des méthodes, outils, techniques, la répétition peut favoriser ces ancrages. Mais elle peut aussi constituer un Art et on peut manier l'Art de la répétition en formation.

Pour s'en rendre compte, je vous propose que nous effectuions ensemble un tour de magie que l'on m'a appris récemment. Vous allez tenter de reproduire vous-même ce tour de magie et nous allons pouvoir vérifier de concert les différentes étapes qui peuvent ou doivent être franchies pour que chacun d'entre nous soit autonome dans la réalisation de cet exercice, un peu comme lorsque, formateur, intervenant, vous proposez un exercice aux apprenants et que vous devez vous assurer que tout a été bien compris.

Si vous n'avez pas le temps de lire cet article, je vous invite à passer à une autre lecture car je préfère vous prévenir que ce billet est un peu long ; si toutefois vous avez un peu de temps, suivez les 4 étapes suivantes pour comprendre par vous-même la magie de l'art de la répétition en formation ou en intervention.

 

ETAPE 1 : VISUALISER, ENTENDRE, COMPRENDRE ET REPRODUIRE

vous d'un foulard ou d'une serviette ainsi que d'un couteau. Regardez la vidéo suivante. même d'effectuer ce tour :

 

 

Prenez une petite minute et essayez de réaliser par vous-même ce petit tour : attention, toute la subtilité de cet exercice consiste à faire... comme par magie.. c'est à dire que votre public, lorsqu'il sera en face de vous, ne doit nullement voir l'existence d'un 2ème trou, à aucun moment de ces étapes.. sinon ce n'est pas de la magie ! Il faut créer une illusion, bien entendu.

Etes-vous parvenu à effectuer le tour par vous-même ?

Si tel est le cas, bravo, cela signifie que l'exercice de visualisation de la vidéo vous a suffi à intégrer toutes les étapes en une seule occasion. Pour ceux d'entre vous qui n'y sont pas parvenus, pas de souci, vous pouvez passer à l'étape 2.

En aparté, retenons l'idée qu'un stagiaire peut comprendre un exercice à réaliser, un message-clé, du premier coup : par votre explication claire et limpide à ses yeux, par le support audiovisuel que vous aurez utilisé ou un autre moyen pédagogique. Mais retenons également l'idée que d'autres n'ont peut-être pas d'emblée intégré ce message-clé, parce que c'était trop rapide, parce qu'ils n'étaient pas attentionnés, parce qu'ils n'ont pas fait le lien avec leur pratique et qu'ils en ont besoin pour comprendre.... Si vous passez immédiatement à un 2ème message-clé, peut-être que le 1er message n'est pas encore intégré pour tous.

 

ETAPE 2 : EXPLIQUER, COMPRENDRE ET REPRODUIRE

C'est pourquoi je vous propose, pour parvenir à la réalisation de ce tour, de lire le récapitulatif ci-dessous et ainsi vous permettre d'effectuer cette magie étape par étape.

1- Vous tenez votre foulard avec votre main droite et formez un puits avec votre main gauche. 2 - Posez ensuite le foulard sur le puits formé par votre main gauche. 3 - Enfoncez légèrement le foulard dans le puits avec votre index et faites vérifier à tous les spectateurs présents que le tissu dans le creux de votre main gauche n'est pas percé. 4 - Vous en profiterez pour faire semblant de vérifier une dernière fois vous aussi et pour réarranger discrètement le puits. 5- Lorsque vous enfoncerez votre index dans le puits, entrouvrez délicatement votre main gauche pour laisser passer votre majeur à l'intérieur du puits. Celui-ci emportera avec lui un bout de tissu, ce qui a pour effet de créer un second trou dans le puits. C'est justement par ce second trou, invisible aux yeux des spectateurs que vous enfoncerez votre couteau. 6- Vous n'avez plus qu'à reprendre le foulard par un des coins et montrer à vos convives qu'il n'est pas percé.

Normalement, si vous parvenez à reprendre toutes ces étapes, l'exercice est acquis pour vous. 

Trés sincèrement, je ne sais trés exactement pourquoi, mais j'ai beaucoup de mal à reproduire les tours de magie que l'on me montre et, trés sincèrement toujours, lorsque j'ai lu avec attention les 6 étapes comme vous venez de le faire, cette lecture m'a plus que déroutée... et je ne suis pas parvenue à réaliser ce tour de magie devant une personne qui a immédiatement repéré la supercherie.

En aparté retenons l'idée suivante : certaines personnes ont besoin de lire pour comprendre et intégrer un message, certaines autres auront eu besoin d'un peu plus de temps pour intégrer votre message... mais d'autres seront bloquées si vous leur proposez un texte à lire parce que ce n'est pas leur processus d'apprentissage. Encore une fois, si vous ne vous assurez pas que le message premier est passé et que vous passez directement à la communication d'autres messages, il faut peut-être encore laisser une chance à ceux qui ont besoin de reformulation, de saisir et de comprendre votre message autrement.

Si le tour de magie n'est toujours pas acquis pour vous, pas de panique car, si quelqu'un est à côtés de vous, appelez-le : vous allez vous donner une chance supplémentaire de pouvoir réaliser le tour.

 

3ème TEMPS : ETRE ENSEMBLE, COMPRENDRE ET REPRODUIRE

En effet, la personne qui est à côté de vous, va pouvoir vous aider. 

Si elle-même arrive à réaliser le tour de magie, elle va vous expliquer comment elle a procédé et grâce à cette reformulation, vous allez enfin peut-être comprendre les astuces de ce tour, particulièrement si c'est une personne qui vous connait bien et qui sait trés exactement quels mots utiliser pour vous faire comprendre.

En aparté, retenons l'idée que lorsqu'on est formateur, plus on connaît un individu ou son environnement professionnel, plus on parviendra à trouver les mots adaptés pour permettre une bonne compréhension.

A l'inverse, si la personne à côté de vous ne parvient pas, elle aussi, à reproduire ce tour de magie, vous allez constater que vous allez vous entraider l'un l'autre : vous allez essayer, mais cette fois-ci, ensemble, vous allez communiquer, partager, revoir la vidéo ensemble ou relire toutes étapes de la procédure écrite ensemble. Et, en étant ensemble, il y a fort à parier qu'à deux, vous réaliserez parfaitement le tour de magie.

En aparté, retenons cette idée selon laquelle le formateur peut laisser le groupe se retransmettre le message-clé ou se le ré-apprivoiser en toute autonomie, car certaines personnes comprendront mieux le message s'il vient de leur pair, qui a le même métier qu'elles. Mais retenons également que cette entraide et ce partage créent une pédagogie, favorisent un apprentissage et l'intégration du message dans le milieu et le contexte professionnel, ce qui laisse augurer d'une bonne intégration des acquis de la formation.

 

4ème TEMPS : SE CONCENTRER, COMPRENDRE ET REPRODUIRE

Personnellement, comme je ne suis toujours pas parvenue à reproduire le tour de magie (et oui !), j'ai du m'isoler quelques instants, pour reprendre plusieurs fois cet exercice seule, en me concentrant, en le répétant, en le simulant... et c'est ainsi que j'ai pu reproduire magiquement ce petit tour devant mon public !

En aparté, retenons l'idée selon laquelle certains apprenants ont besoin de se retrouver, de re-parcourir seul les données qui ont été transmises pour les apprivoiser et trouver en lui ou en elle ses propres mécanismes d'apprentissage.

 

 

PEDAGOGIE ET MAGIE DE LA REPETITION.

Que peut-on retenir de cet exercice ? Mine de rien, ce petit tour de magie recèle des trésors de pédagogie :

- il est important de respecter les temps d'apprentissage des apprenants car chacun apprend à son rythme, certains sont rapides, d'autres le sont moins (voir pour compléter si vous le souhaitez le billet "Respectez les rythmes d'apprentissage")

- il est important de personnaliser l'apprentissage car nous sommes tous différents et ce qui a été compris par la voie d'une forme d'apprentissage pour l'un, sera peut-être compris, par une autre voie d'apprentissage pour un autre (voir pour compléter si vous le souhaitez le billet "Les intelligences multiples")

- il est important de varier les exercices pour répéter le même message car non seulement chacun apprend par des canaux d'apprentissage différents mais cette répétition, par la variation de ces exercices, vous permet de vous assurer que les messages-clé sont saisis, compris, captés, non interprétés.

Alterner exposé, mises en situation, cas pratique, analyse d'un support audiovisuel en passant le même message permet de le répéter plusieurs fois de manière différente pour favoriser l'intégration de ce message, éviter son interprétation... bien au delà de la trés classique et célèbre accolade : "Tout le monde a bien compris ? Pas de question ? On peut passer à autrechose ?".

L'art de la répétition va au delà de la simple reformulation car il passe par la variation des méthodes pédagogiques.

En formation, en conférence, il est possible de répéter et répéter encore et souvent le même message, de différente manière, à différents moments, pour se garantir que ce message sera par la suite intégré, repris, transféré, non interprété.

L'art de la redondance a bien des vertus... Testez-le et vous constaterez par vous-même la magie de cette pédagogie.

 

Retour à l'accueil