06 Nov

LE JEU EN VAUT-IL VRAIMENT LA CHANDELLE ? Utilisation des jeux en formation

Publié par PedagoForm  - Catégories :  #ANIMATION EN FORMATION

 

                                         jeu de formation

 

Quand l'utilisation du jeu en formation est-elle utile ? Quand est-elle pertinente ? Quand le jeu "vaut-il la peine" d'être utilisé ? Un peu de recul sur nos pratiques professionnelles... Les jeux sont de plus en plus utilisés en formation mais le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

 

Les jeux sont de plus en plus utilisés en formation.

C'est un constat : le jeu a intégré les sphères de la formation, de l'université et de l'enseignement. Jeux de société, jeux de rôle jusqu'au plus récent et trés convoité "serious games", le jeu, tout le monde en convient, constitue un atout majeur en formation, à mi-chemin des voies de la pédagogie du détour et des théories de la motivation.

Il est bien loin le temps où le jeu n'était pas encore trés bien perçu en formation. Je me souviens encore d'une de mes collègues dans mes toutes premières années de formatrice, à laquelle j'avais proposé de travailler un aspect ludique pour une prochaine formation sur le thème du surendettement...  Sa réaction ne se fit pas attendre et son ton était plutôt abrupt à mon égard : "Non mais, ça ne va pas ? Tu vas infantiliser les stagiaires avec un jeu en formation ! En plus, pour un sujet aussi grave que le surendettement, tu ne dois pas provoquer d'amusement mais au contraire inviter au sérieux", m'avait-elle répondu. "Et puis, les gens ne viennent pas pour jouer en formation, ils viennent pour apprendre". Je m'étais alors lancée dans une argumentation autour de "l'apprendre en jouant", qui, à l'époque, eut trés peu de poids sur mon interlocutrice. Elle m'en dérouta pour quelques mois, persuadée que le jeu devait absolument passer par l'utilisation de déguisements ridicules.... avant que je ne me lance dans une première création de jeu, qui fut trés probante.

A présent, je rencontre des formateurs qui travaillent et utilisent le jeu dans des domaines trés variés et même pour des thèmes trés graves comme la maladie d'alzheimer afin de mieux la connaître et mieux l'appréhender, dans le domaine du management, de la communication... avec de belles vertus pédagogiques. Car là est bien le secret de l'utilisation du jeu en formation : comme toute méthode ou approche pédagogique, il doit être utilisé pour buts et desseins bien déterminés, et non pas au hasard, pour être simplement le prétexte de jouer. Il est important, lorsqu'on est formateur, de donner au jeu son sens pédagogique pour en tirer tous les bénéfices.

 

                                                                      addigolo-jeu-de-cartes.jpg

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

L'expression "Le jeu en vaut la chandelle" est une vieille expression française qui signifie que "cela vaut la peine", "cela vaut le coup". il ses limites ? Cette réflexion m'a été inspirée par une réunion récente sur les approches pédagogiques, à laquelle j'ai assistée où deux camps s'opposaient :

 - les partisans du jeu

- les opposants au jeu en formation

Ce match, non dénué de fondements, a été assez intéressant pour me permettre de prendre du recul. 


Du côté des partisans pour l'utilisation du jeu en formation, voici les principaux arguments qui ont émergé pour le plébisciter : 

L'apprenant acteur de son apprentissage. D'abord, le jeu introduit une activité au sein de la formation. Qui dit activité, dit action, dit acteur. C'est pourquoi, l'apprenant est automatiquement acteur lorsque le jeu est utilisé en formation. Le jeu est certainement une des méthodes pédagogiques qui favorise le plus engagement voire même, pour certains, motivation dans la formation.

Le jeu, en rupture avec les autres voies d'apprentissage, favorise l'apprentissage. Ensuite, il crée une curiosité, une émulation, une fantaisie, ce qui peut amener à "casser" le rythme d'une formation, dans le bon sens. En somme, dans la mesure où il inspire curiosité et émulation, il permet à l'apprenant de réaliser qu'il existe des voies d'apprentissage trés variées. 

Le jeu peut pleinement intégrer la pédagogie par objectifs. Par ailleurs, le jeu comprend des règles à respecter : il entraine avec lui des buts, des objectifs à atteindre, qui peuvent constituer autant de balises dans l'apprentissage progressif de l'apprenant.

Le jeu favorise le transfert des apprentissages en situation professionnelle. Enfin, le jeu amène joueurs et équipes à prendre des décisions, à effectuer des choix en lien avec leurs problématiques professionnelles, favorisant ainsi le transfert de ces acquis.

Du côté des opposants au jeu en formation, voici les arguments : 

Le jeu crée trop de ruptures avec les autres apprentissages professionnels - du coup le jeu n'est pas une activité qui plait à tout le monde, le jeu infantilise et de nombreux adultes ne se retrouvent pas dans cette activité.

Le jeu n'apporte pas de solutions aux problèmes professionnels. Le jeu n'est pas une fin en soi et il n'apporte souvent pas de réponses à un problème professionnel. 

Le transfert de l'apprentissage en situation professionnelle n'est pas favorisé car le jeu ne permet pas à l'apprenant de faire le lien avec son activité professionnelle. Le jeu simplifie trop la réalité.

Le jeu comprend des règles parfois difficilement compréhensibles. Les stagiaires sont parfois perdus face à l'énoncé de règles complexes, dont ils cherchent le sens et apparaît parfois l'interrogation suivante : "mais pourquoi nous faites-vous réaliser cette activité ?"

 

                                                                 iStock_000010426877Small-copie-copie-3.jpg

 

Une bonne utilisation des jeux en formation ?

Comme toute approche pédagogique, il n'existe point de "recettes toutes prêtes" dans l'utilisation d'un jeu. Voici quelques suggestions de questions préalables que l'on peut se poser avant d'utiliser un jeu en formation ou avant de créer, de toutes pièces, un jeu pour les besoins d'une formation : 

- Cette activité pédagogique me convient-elle en tant que formateur ? Comme toute approche pédagogique, cette activité pédagogique doit convenir au formateur, afin qu'il l'appréhende, qu'il la ressente pour la proposer à un groupe de stagiaires. S'il "ne le sent pas", inutile de se lancer dans cette pédagogie active.

- Quelle sera la finalité pédagogique de cette activité ? Ensuite, il convient de définir la finalité pédagogique de l'activité ludique : à quoi cette activité va-telle servir, quel sera l'objectif pédagogique à atteindre dans la formation ?

- Pourquoi utiliser le jeu et à quel moment de la formation est-il opportun de l'utiliser ? Le rythme de la formation, le biorythme des individus apprenants ainsi que la progression de la formation doivent être pris en considération pour déterminer le moment le plus opportun pour tirer profit du jeu en formation. 

- Comment proposer cette activité aux stagiaires ? Comme toutes les activités pédagogiques, l'utilisation du jeu doit progressivement être amenée... et  vous pourrez constater que les stagiaires peuvent trés vite... "se prendre au jeu". 

- Comment énoncer des règles simples et compréhensibles à ce jeu ? Pour créer un jeu, des règles simples favorisent l'envie de jouer, la complexité ne crée guère l'engouement.

- Comment tirer profit de cette activité pédagogique ? Le jeu n'est effectivement qu'un support, il doit souvent être accompagné d'un debreifing pour ramener aux considérations professionnelles. Bref, l'analyse du jeu et de ce qui s'est déroulé pendant le jeu, est au moins aussi importante que le jeu en lui-même. 

                                                                jeu_de_oie.gif

Des ressources sur le jeu en formation : il existe de nombreux articles relatifs aux jeux en formation, vous avez certainement lu de nombreux. Voici quelques explorations :

Pourquoi utiliser les jeux en formation et comment les intégrer de manière simple et efficace - Formavox

Le jeu en formation d'adultes : THOT CURSUS / livre blanc

Les jeux sérieux gratuits : THOT CURSUS

Nouveau site de novembre 2012 : ressources francophones sur les jeux de thiagi

Pratique de la formation : bien choisir un jeu en formation

Jouer en formation, est-ce vraiment sérieux - blog de la formation professionnelle

Une bibliographie Pédagogie active et jeux pédagogiques 

Le site du Mieux Apprendre 

 

Précédents articles de PedagoForm :

- jeux et créavité avec fiche Tellen 

- devenir un formateur ludique

Les jeux cadres de THIAGI : qui est thiagi ? 

 

      ------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans ce cadre, le Mieux Apprendre a pris contact avec PEDAGOFORM pour vous faire part de la présence de Thiagi et de Bruno Hourst qui seront présents au siège des Editions Eyrolles le 19 novembre 2012 dans le cadre de la parution d'un nouvel ouvrage sur les jeux cadres et jeux à thème : 

logo_bleu

Communiqué de presse


Sivasailam Thiagarajan, alias Thiagi, inventeur du concept des "jeux-cadres", expert international dans la conception et l'animation de formations vous invite à explorer l'importance de l'utilisation des jeux (ou stratégies interactives) dans le partage des connaissances. Si le terme anglophone de " Serious Games" à ouvert la voie vers une compréhension de la notion de jeux "sérieux" en milieu professionnel, il existe d'autres concepts tels que les "Thiagi's Games" ou jeux de Thiagi, dont les objectifs pédagogiques et opérationnels sont tout aussi puissants - avec un coût quasi-nul.
Ce n'est pas un hasard si la plupart des sociétés du CAC 40, lasses des présentations statiques et des formations Power Point inefficaces, intègrent de plus en plus à leurs stratégies de développement des "jeux", avec un taux de satisfaction proche des 100%!  Mais le terme "jeu"  ne correspond pas ici à la notion habituelle que l'on met derrière ce mot : il ne s'agit pas d'un amusement sans fondement, mais de transformer la formation en une activité interactive, structurée qui a un but précis et qui permet d'atteindre ce but.


thiagi2Le jeu selon Thiagi permet de sortir du shéma "top-down" habituel, de libérer l'intelligence collective des participants, d'accroître l'efficacité d'un apprentissage global, dans un contexte d'implication intellectuelle et émotionnelle positif. Dans son dernier ouvrage aux Editions d'Organisation, "Jeux à thèmes de Thiagi", co-écrit avec l'expert en pédagogies alternatives Bruno Hourst, Thiagi propose 42 activités interactives pour la formation; dix thèmes majeurs, tels que la communication, la gestion du changement, la résolution de conflits, le leadership ou l'innovation etc.  sont étayés par des jeux de formation adaptés et contenant des éléments clés de réussite.

Le Lundi 19 novembre 2012, Thiagi sera à Paris pour une conférence exceptionnelle, au siège des Editions Eyrolles.

 Lors de cette conférence, vous rencontrerez un homme à la personnalité fascinante, qui vous fera découvrir les avantages indubitables du jeu dans une démarche de formation et tout l'enjeu de l'utilisation des jeux dans notre société! Vous comprendrez alors toute  la puissance d'un concept qui éloigne progressivement, mais sûrement,  le modèle de formation classique en entreprise.

Contact Presse 
Annabelle Massin
annabelle.massin@mieux-apprendre.com
 
 06 98 85 78 52

Commenter cet article

Mylène Grenier 07/11/2012


Votre article vient justement alimenter mes réflexions actuelles. Je travaille en effet avec un groupe en rupture voire en crise vis à vis des apprentissages et auprès de qui j'ai tenté
l'approche ludique pour faire du français. Or, force est de constater que jouer est déjà complexe pour eux puisque cela implique de respecter quelques règles. Quant à l'approche "classique" du
français, ce n'est pas envisageable. Donc ma dernière idée : leur faire créer leur propre jeu. Du coup votre webographie va m'être bien utile ! Merci pour cet article !

À propos

PedagoForm est une plateforme d’échanges, de partages d’expériences et d’idées autour de la Pédagogie et de la Formation professionnelle continue.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog