communiquer.jpg    En tant que professionnel ou acteur de la formation, vous avez, dans votre parcours, appréhendé les concepts de l’ingénierie de formation qui nous permettent, tous œuvrant dans le secteur de la formation, d’intégrer la conduite de projet à la démarche de formation.

 

Il s’agit du process qui comporte plusieurs étapes : l’analyse du besoin en formation, la conception de la formation, la mise en œuvre de la formation, l’évaluation du stage ou du dispositif de formation… il s’agit du « qui, comment, pourquoi,  ….. de la formation ».

 

L’ingénierie de formation sous-tend un dispositif de formation et donne un sens à la formation.

 

Elle existe afin de permettre au stagiaire de comprendre par exemple que sa présence un matin à 8 h, loin de son entreprise au contact d’autres professionnels, est fondée et argumentée, soit parce que la formation va lui permettre de progresser professionnellement, soit que parce que son entreprise a besoin de prendre un virage par exemple, elle existe pour admettre que ce choix de formation n’est nullement fantasque.

 

Elle existe également par exemple pour permettre aux directions et managers, d’intégrer le stage dans un enjeu plus global pour la stratégie d’entreprise ou l’environnement de la structure dirigée : la formation a un but et un objectif pour cette Direction (je ne dis pas qu’elle identifie parfaitement les objectifs pédagogiques du stage mais à tout le moins, elle est consciente de ce pourquoi ses agents ou salariés partent en stage).

 

Elle existe également encore pour permettre au responsable de formation, s’il existe, d’identifier que la formation doit remplir un certain nombre d’objectifs qui ont été préparés et conçus, selon une durée programmée, au vu d’un public précisément recensé (ces objectifs sont bien entendu atteignables et évaluables).

 

Enfin, pour le formateur, l’ingénierie de formation va lui permettre de re-situer tous les paramètres lui donnant les directions afin de déterminer le choix de sa stratégie pédagogique, de son processus pédagogique…

 

Dans l’ingénierie de formation, chacun a sa place, chacun est acteur et même si parfois les missions se chevauchent ou se cumulent, il est essentiel que les différents protagonistes parlent le même langage et se comprennent pour co-construire la formation, du mode projet au mode réalité.

 

Oui mais voilà : passez de la théorie à la pratique n’est pas toujours simple.

 

-          Le stagiaire pour lequel la formation est imposée, qui ne voulait pas venir à ce stage, vous connaissez bien ?

 

-          Le Directeur qui, après le stage, est très déçu parce qu’il pensait qu’une formation de 3 jours révolutionnerait dà la fois le fonctionnement de son établissement et le comportement de son personnel, ou celui qui n’aurait jamais pensé que certains dysfonctionnements identifiés par les salariés dans l’entreprise seraient évoqués pendant le temps du stage, vous avez connu ?

 

-          Le responsable de formation qui demande exclusivemen aux stagiaires si la restauration proposée était satisfaisante ou non en fin de formation, cela vous rappelle-t-il quelquechose ?

 

-          Le formateur qui propose de démarrer par exemple sur un tour de table afin de pouvoir recenser les attentes du stage, et qui, à l’issue de quelques minutes s’aperçoit très vite que le contexte de formation qui lui a été peint, avant l’ouverture du stage, ne correspond nullement aux situations décrites par les stagiaires (bref, il va falloir reconstruire l’intégralité du stage), est-ce un souvenir pour vous aussi ?

 

Ingénierie de formation et analyse de besoins… la suite de ce billet dans un prochain article du blog, si vous le voulez bien….

 

Ingenierie de formation et analyse de la demande de formation - 2ème partie

Ingenierie de formation et analyse de la demande de formation - 3ème partie

 

 

Retour à l'accueil