PEDAGOFORM

CONSULTANTS, FORMATEURS : COMMENT "APPRENDRE A APPRENDRE" EN SE REMEMORANT SES PROPRES APPRENTISSAGES ?

        photo-2.jpg  

       PEDAGOGIE, APPRENTISSAGES, APPRENANTS

Consultants, formateurs, re-découvrez "l'apprendre à apprendre" avec un petit exercice de mémoire... Un billet un peu personnel et un peu léger, certes, en cette période de fin d'année scolaire... sur "l'apprendre à l'apprendre"...

 

COMMENT DETERMINER CE QUI EST IMPORTANT POUR APPRENDRE ?

Savez-vous comment "apprendre à apprendre" ? Fermez vos ouvrages, rangez vos cours de sciences de l’éducation, mettez un instant de côté les fondamentaux de votre ingénierie pédagogique, et remettez vos neurones en marche vers la mémoire de votre apprentissage propre. Vous avez peut-être déjà réalisé de ce petit exercice...

 

SE RAPPELER DE SON APPRENTISSAGE PERSONNEL...

Je me suis réveillée dernièrement me souvenant du rêve étrange de ma nuit : j’avais rêvé que j’étais maîtresse d’école... allons bon, allez donc savoir pourquoi ? J’aurais peut-être eu trop de lectures récentes sur la Pédagogie ou sur les relations des enseignants aux élèves ? Dans ce songe mystérieux, je me demandais comment je devais m’y prendre pour « être bien » avec les élèves, afin qu’ils puissent mieux apprendre. Pourquoi ? Je ne saurai le décrire précisément…

Ce rêve intrigant m’a amené à me remémorer maitres et maitresses d’école qui m’avaient guidée et accompagnée lorsque j’étais jeune enfant, et j’essayai alors de me souvenir ce qu’ils avaient fait « de bien » pour moi dans « mon apprentissage ».

La mémoire révèle souvent elle-même ses mystères, et, de manière très surprenante, pour moi comme pour les personnes qui m’entouraient ce matin-là, je me suis rappelée tous les noms de famille de mes enseignants de la maternelle jusqu’au CM2 (il paraitrait que se souvenir de tous ces détails est très féminin ! – cela reste à voir). Plus surprenant encore, je me suis rendue compte que je pouvais effectuer une sélection parmi ces enseignants et professeurs selon les bons ou mauvais souvenirs que j’avais d’eux et selon ce qu’ils m’avaient enseigné de déterminant ou d’important pour moi.

Si vous êtes consultant ou formateur, vous pouvez vous aussi réaliser cet exercice car il n’est pas tout à fait décalé : il m’a permis de retrouver ce qui avait été déterminant dans mon apprentissage, ma façon d’apprendre, me ramenant à ce qui peut être important, la plupart du temps, pour que les apprenants progressent en formation.

 

REVELER CE QUI A ETE IMPORTANT DANS NOTRE APPRENTISSAGE…

Je me suis très distinctement rappelée des « ambiances » de classe, les bonnes comme les mauvaises. Je me suis en premier souvenue de la confiance qui me liait à mon instituteur de cours préparatoire, du respect que je lui vouais pour m’avoir appris à lire et à écrire, de sa douceur. Confiance.

Je me suis rappelée ensuite de cette enseignante qui m’a expliqué que je ne comprenais rien à rien et qui n’est pas venue me ramasser, lorsque la gifle qu’elle m’avait donnée, m’avait laissée parterre, ou de cet autre enseignant qui tapait sur nos doigts avec sa règle en fer… pour la jeunesse qui lirait ce billet et qui s’en étonnerait peut-être, c’était bien au siècle dernier à la fin des années 70... d’eux, il ne me reste malheureusement que ce ressenti et je ne me rappelle pas précisément ce que j’ai pu apprendre à leur contact alors que je me souviens très distinctement de leur patronyme... Epanouissement et contexte positif d’apprentissage.

M’est revenue par la suite le souvenir vivace de cette enseignante en maternelle qui criait très fort et qui m’a expliqué, je ne sais combien de fois, comment faire mes lacets de chaussures…. Répétition, reformulation, explication. Je me suis ainsi très bien rappelée de cette enseignante : apprendre à faire mes lacets fut long et fastidieux mais j’y suis enfin arrivée à force d’explication sur la manière de faire le rond du lacet, de positionner mes doigts sur le nœud...  je me rappelle surtout que j’étais bien peinée lorsqu’elle me fit remarquer que tous les enfants de la classe y étaient parvenus mais que je pouvais en être capable aussi, parce que je grandissais... Répétition, reformulation, explication, confiance, autonomie.

M'est également revenue fortement en mémoire, plus tard, au collège, l’odeur de l’encre dans le plumier que ma professeure de latin-grec demandait que nous utilisions pour ce cours de langues mortes - j’aimais cette odeur - et je me suis souvenue combien j’adorais aussi le cours d’espagnol à travers l’émotion que véhiculait cette professeure en nous faisant découvrir les civilisations précolombiennes, les conquêtes des rois isabel et felipe les catholiques Emotions. Parmi tous ces souvenirs, je reste aussi fermement convaincue que c’est bien le cours d’espagnol qui m’a permis d'apprécier les légendes des mayas, des aztèques, de découvrir l’Andalousie, créant au fil de ma vie, l’envie de découvrir l'Espagne, ses coutumes, ses régions, ses habitants et de me rapprocher des pays de langue espagnole... Motivation, envie.

Enfin, tout en aparté, me sont revenus très distinctement le souvenir du calcul mental que mon grand père me faisait travailler le soir dans la cuisine et les poèmes que je devais apprendre par cœur que je répétais avec ma tante… ils avaient eux aussi contribué à mon apprentissage... Relations d’affect.

 

SE SOUVENIR DE CE QU'ON A APPRIS ET DE LA MANIERE DONT ON L'A APPRIS

Puis, au-delà de ces ressentis et vécus émotionnels, j’ai essayé de me souvenir ce que chacun m’avait enseigné.  M’est revenu en mémoire le Directeur de ma nouvelle Ecole, suite à un déménagement, qui m’avait appris à monter sur des échasses : je ne connaissais pas du tout cette pratique sportive jusqu’alors et tandis que je trouvais les autres enfants, nouveaux camarades, tout à fait stupides placés tout en haut de ces prémontoirs, c’est en m’expliquant l’Histoire et l’utilité des échasses il y a fort longtemps que j’ai finalement trouvé intéressant de pouvoir essayer moi-même de découvrir le monde « en hauteur »…. Découverte, Expérimentation… j'étais la première surprise lorsque je gagnai une épreuve de courses d’échasses pour mon groupe scolaire quelques mois plus tard ! Je crois que lui aussi en avait été fortement étonné.

M’est également revenue en mémoire ma professeure de latin-grec qui m’avait fait découvrir ce qu’était une belle Ecriture, à force de lectures assidues et régulières d'ouvrages de différents genres, de plusieurs horizons, et c’est bien grâce à elle que je compris enfin que plus je lirai, plus je pouvais moi aussi écrire de meilleurs textes… Enrichissement, Autoformation… je ne respecte pas toujours très scrupuleusement sa préconisation mais à chaque veille d’examens et d'épreuves écrites importantes dans ma vie, j'ai pensé à elle en lisant un ouvrage pour améliorer mon écriture et pour parvenir à restituer le lendemain une copie « en bon français ».

Puis de nouveau Monsieur Lagarde, instituteur du cours préparatoire, avec lequel j’ai appris à lire et écrire : je me rappelle de la motivation que je pouvais avoir à récolter des bons points dans la quête de pouvoir collectionner images puis au bout de 10 images, un poster… Objectif, motivation – mais plus que tout, je me suis souvenue qu’il était juste… il savait nous valoriser lorsque les exercices étaient correctement effectués et il pointait clairement du doigt ce qui avait été incorrectement effectué – pendant qu’ils donnaient un exercice aux enfants de la classe, il appelait certains d’entre nous autour de son bureau et nous refaisions en petits groupes et avec lui cet exercice … Valorisation, individualisation

Monsieur Lagarde, mon plus beau souvenir de Pédagogie ! Je comprends mieux à présent mon irrépressible envie de le revoir, quelques jours après l’obtention du baccalauréat, pour lui faire part de cette nouvelle... je me rappelle encore cette discussion que nous avons alors eue lorsque je lui annonçai mon choix de m'inscrire en Faculté de Droit. En bon pédagogue, il me fit remarquer que je choisissais la seule discipline où dessins et gravures n'existaient guère dans les ouvrages... et il avait bien raison... car ce n'est pas à la Faculté de droit que j'ai pu repérer les pédagogues (...). Il n'imaginait guère alors, ni moi non plus, combien sa phrase soulignant l'absence de Pédagogie du Droit, avait déjà tracé une partie de ma voie...

Le lecteur trouvera peut-être mes souvenirs précis, comme mon entourage ce matin-là, mais je reste persuadée que chacun d’entre nous gardent quelques souvenirs de cette période scolaire enfantine et que ces moments ont forgé une partie de notre Etre.

 

…POUR REVELER CE QUI PEUT ETRE IMPORTANT EN APPRENTISSAGE

Confiance

Epanouissement et contexte positif d’apprentissage

Répétition, reformulation, explication

Emotions

Relations d’affect

Répétition, reformulation, explication, confiance, autonomie

Découverte, Expérimentation

Enrichissement, Autoformation

Objectif, motivation

Valorisation, individualisation

Motivation, envie

Voici ce qui m’est donc revenu...

 

Se rappeler ce que l’on a vécu, comment on l’a vécu, pour le reconstruire, autrement peut-être... De vieux souvenirs d’apprentissage pour recréer des réalités de formation. Et pour vous, qu’est-ce qui a été déterminant dans votre apprentissage de jeune enfant ?

Une petite et toute simple manière de se rappeler le passé pour mieux entrevoir le présent… comme souvent dans la vie … à travers ses apprentissages personnels … et un moyen simplifié de ré envisager les ingrédients importants dans une formation.

Un petit aparté également en cette fin d’année scolaire, hommage à ceux qui m’ont permis de me construire car ils le méritent bien. Très bonnes vacances à tous et bon repos.... 

Merci à PedagoForm. Merci à tous ceux et toutes celles qui encouragent l'édition de nouveaux articles grâce à vos remerciements, vos messages d'appui et merci à la communauté des tweeters pédagogues avec lesquels l'enrichissement est mutuel ! PedagoForm continue d'être une belle expérience, le chemin se poursuit... un peu en veille pour les 2 mois à venir mais présent malgré tout...

Par ailleurs, Le livret formateur "Pédagogie, l'Art de..." : bientôt lu 500 fois - faites savoir ce qui vous a intéressé en nous adressant un mail : pedagoform@gmail.com. De nouveaux articles pourront être ainsi rédigés à la rentrée, sur la base de vos suggestions.

Partager cet article

Commenter cet article